En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

Ecobalade d'Auxerre - Entre deux rives

Jardins partagés, ruches et hôtels à insectes sont installés autour de la maison de quartier des Piédalloues.
Jardins partagés, ruches et hôtels à insectes sont installés autour de la maison de quartier des Piédalloues.
Le parc de l'arbre sec est parfait pour venir se promener à l'ombre.
Le parc de l'arbre sec est parfait pour venir se promener à l'ombre.
Le long de la voie romaine, la nature reprend ses droits.
Le long de la voie romaine, la nature reprend ses droits.
Petit raccourci pour rejoindre la coulée verte.
Petit raccourci pour rejoindre la coulée verte.
Une balade très agréable le long de l'Yonne.
Une balade très agréable le long de l'Yonne.
Jardins partagés, ruches et hôtels à insectes sont installés autour de la maison de quartier des Piédalloues.
Le parc de l'arbre sec est parfait pour venir se promener à l'ombre.
Le long de la voie romaine, la nature reprend ses droits.
Petit raccourci pour rejoindre la coulée verte.
Une balade très agréable le long de l'Yonne.

Description de la balade

Ecobalade d'Auxerre – Entre deux rives

Présentation générale

Auxerre, en région Bourgogne-Franche-Comté, dans le département de l'Yonne, possède de nombreux visages. C'est une ville à la culture riche et à la biodiversité variée. Ce circuit de randonnée nature vous emmène à la découverte de la faune et de la flore locale. Entre l'Yonne et le ru de Vallan, le quartier des Piédalloues offre une mosaïque de paysages : balade au bord de l'Yonne, promenade dans les champs, rando le long de la coulée verte, semblable à un sentier forestier mais en pleine ville ! Ce circuit est parfait pour découvrir Auxerre autrement !

Nature

Cette Ecobalade commence dans l'un des lieux les plus calmes et agréables de la ville : le parc de l'arbre sec. Il doit son nom à la présence d'un frêne mort, immortalisé en sculpture en 1988. On y dénombre plus de 300 arbres d’une trentaine d'espèces différentes. Certains arbres sont identifiés par une petite pancarte, ce qui est parfait pour s'initier en douceur à Ecobalade ! Véritable transition entre la ville et la campagne, le parc vous guide en douceur vers le chemin de halage qui abrite une nature dense et diversifiée. Vous pouvez apercevoir une végétation typique de bords de rivière, telles que l'iris des marais, le nénuphar jaune ou encore la prêle. Les oiseaux aquatiques sont également omniprésents : canard colvert, cygne tuberculé, mais aussi héron cendré ou même le grand cormoran. Déjà, la route tourne, il est temps de s'enfoncer dans la campagne. Entre les champs, c'est le royaume des coquelicots, des muscaris et de la mauve. On y retrouve même des orchidées : orchis bouc, orchis pyramidal (notre première espèce-phare) et la superbe ophrys abeille. Vous pouvez peut-être apercevoir un oiseau en vol stationnaire, au-dessus des champs. Ce petit oiseau de proie, à dos marron-roux et ventre orangé, n'est autre que la deuxième espèce phare du circuit, le faucon crécerelle. Les champs débouchent sur le quartier des Piédalloues. Suivez les petites allées piétonnes qui longent les jardins arborées et fleuris jusqu’à atteindre la maison de quartier des Piédalloues. La nature est la bienvenue dans ce havre de paix, et de nombreuses mesures en sa faveur ont été prises : jardins partagés, hôtels à insectes et fauche tardive (pour permettre aux fleurs d'effectuer leur cycle complet). De là, la zone est plus embroussaillée, la nature reprend peu à peu ses droits. Les aubépines et les prunelliers dessinent des remparts naturels et vous isolent des sons extérieurs. En serpentant dans cette végétation si particulière, vous arrivez au niveau de la coulée verte. Cette ancienne voie de chemin de fer désaffectée est un véritable bijou ! La végétation y est luxuriante, et le cadre très reposant. L'odeur des robiniers faux-acacias est omniprésente durant leur floraison, les ronces et autres églantiers se disputent la lumière sous les imposants chênes, frênes et marronniers. Les géraniums, gaillets, vesces et orties profitent également de ce couvert pour s'installer. Cette voie verte offre également un milieu parfait pour observer une autre espèce phare, le papillon Robert-le-diable qui viendra pondre ses œufs sur les pantes hôtes telles que les orties, les ormes champêtres ou encore les noisetiers. La coulée verte vous raccompagne aux chants des merles et des mésanges jusqu'à l'entrée du parc de l'arbre sec ou jusqu’à la gare si vous marchez quelques minutes de plus.

Patrimoine

Le circuit des Piédalloues s'inscrit dans les 3 Ecobalades d'Auxerre comme le plus naturel. Coincé entre les rives de l'Yonne et celles du ru de Vallan, il est plus orienté biodiversité mais permet quand même de découvrir des éléments du patrimoine culturel de la ville. Le parc de l'arbre sec, lieu de départ de la balade, a été aménagé sur un ancien marécage. Les bateaux de plaisance sur l'Yonne sont la seule circulation que vous croiserez, hormis bien sur les cyclistes. Depuis des années, le parc de l'arbre sec accueille l'été le Catalpa Festival qui doit son nom aux nombreux catalpas qui trônent tout autour du terrain de sport. Plus loin sur le parcours, la maison de quartier des Piédalloues est un exemple de cohabitation avec la nature. C'est un lieu d'animation et de détente pour tout le quartier, avec un parc pour enfants et des terrains de sports. Cette installation se fait en osmose avec les jardins partagés, les ruches et nichoirs à oiseaux installés tout autour. En arrivant au niveau de la coulée verte, il est possible d'emprunter une variante du circuit afin d’aller flâner dans le parc de l'arboretum Darnus-Rantheaume. Ce parc de 3 hectares compte environ 200 espèces d'arbres rares, d’origine diverse et comporte une collection régulièrement enrichie, à visée autant ornementale que scientifique. Presque tous les arbres sont étiquetés afin de vous aider à les identifier. Enfin, la coulée verte qui termine cette randonnée suit le tracé de l'ancienne voie de chemin de fer Auxerre-Gien. Plusieurs tronçons ont déjà été aménagés, l'objectif final étant d'obtenir une promenade de 12 km de long, tout autour de la ville.

Informations pratiques

Cette Ecobalade vous est offerte par la ville d'Auxerre. Pour plus de simplicité, nous vous conseillons de télécharger l'application ecoBalade sur votre smartphone avant de partir. Le circuit est ouvert toute l'année et est accessible aux familles. Pensez à prévoir de l'eau et de bonnes chaussures. Enfin, disposer d'une carte est toujours plus prudent : IGN Top 25 N°2620SB

 

Denivele: 
68 m

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Chemin de halage

En vous baladant sur le chemin de halage après l’arbre sec vers la route de Vaux, vous pourrez observer une végétation de ripisylve. En effet, de nombreuses espèces qui aiment l’eau s’y développent. Vous pourrez observer notamment des iris, des nénuphars jaunes ou encore de la prêle. Si vous êtes chanceux, vous observerez peut-être un cormoran qui se sèche les plumes au soleil ou encore un héron cendré en quête de petits poissons ou d’amphibiens.

Chemin de halage. Crédits : Ville d'Auxerre

Chemin de halage. Crédits : Ville d'Auxerre

Parc de l'arboretum Darnus-Rantheaume

Crée en 1981 dans une ancienne prairie, ce parc de 3 hectares présente environ 200 espèces et variétés d’arbres rares, dont l’origine est très variée. Cette collection, à but ornemental et scientifique, est régulièrement enrichie. On y trouve par exemple un tulipier panaché de Virginie, un arbre à mouchoirs, un séquoia géant ou encore un mûrier blanc pleureur. N’hésitez pas à flâner à l’intérieur du parc pour découvrir les nombreux arbres remarquables, ils sont presque tous étiquetés afin de vous aider à les identifier.

Parc de l'arboretum Darnus-Rantheaume. Crédits : Ville d'Auxerre

Parc de l'arboretum Darnus-Rantheaume. Crédits : Ville d'Auxerre

Parc de l'arboretum Darnus-Rantheaume. Crédits : Ville d'Auxerre

La coulée verte

En 1995, le tracé de l’ancienne voie de chemin de fer Auxerre-Gien, active jusqu’en 1938 pour les voyageurs et 1950 pour les marchandises, a été transformé en coulée verte. Ce tronçon initial, va de la gare SNCF à la route de Toucy. Ce premier secteur a depuis longtemps été prolongé afin d’obtenir, à terme, une promenade longue de 12 km qui fera le tour d’Auxerre. La coulée verte offre à la fois une riche biodiversité, dont une flore variée, et de magnifiques vues sur la ville (monuments, alignement d’arbres), sur l’Yonne et sur la campagne avoisinante. La coulée verte constitue un corridor écologique, élément du réseau de la nature en ville à Auxerre. Le service des espaces verts effectue uniquement un rééquilibrage et une coupe de régénération des plantes, afin que la végétation spontanée puisse pousser naturellement, favorisant ainsi le développement de la biodiversité.

La coulée verte. Crédits : Ville d'Auxerre

Maison de quartier des Piédalloues

Lieu d’animation et de détente au coeur du quartier des Piédalloues. On y trouve un parc pour enfants, et des terrains de sport. La nature y est la bienvenue et s’épanouit grâce à des modes de gestion extensifs et de nombreux aménagements en faveur de la biodiversité tels qu’un jardin partagé, des hôtels à insectes ou encore des nichoirs à oiseaux. Le site est entretenu par fauche tardive, ce qui permet aux fleurs d’effectuer entièrement leur cycle de reproduction. La végétation peut ainsi servir de refuge et de nourriture à la petite faune telle que les pollinisateurs et les petits mammifères. En vous promenant à travers les allées naturelles, vous pourrez observer de belles orchidées à vos pieds notamment l’Orchis pyramidal et l’orchis à odeur de bouc. Comme toutes les orchidées, celles-ci sont protégées alors regardez ou vous mettez les pieds ! Quelques ruches sont également installées sur le site. Les abeilles domestiques qui ont une distance de dispersion de 3 km environ peuvent ainsi butiner les légumes du jardin partagé, les pruniers ou encore les aubépines.

Maison de quartier des Piédalloues. Crédits : Ville d'Auxerre

Parc de l'arbre sec

Ce parc, installé sur un ancien marécage, possède plus de 300 arbres de plus de 30 espèces différentes ainsi que de nombreux parterres fleuris. En vous promenant dans les allées du parc, vous pourrez observer un très vieux catalpa ainsi qu’un magnifique cèdre de l’Atlas. On y trouve également une belle allée de platanes, ainsi que l’arbre sec. Cet arbre est un frêne mort, qui se trouvait déjà à cette place avant d’être sculpté par Roger Kressmann, en 1988. Ce lieu est propice à la détente, comme coupé de la ville et de ses bruits. Seule circulation, celle des bateaux de plaisance sur l’Yonne. Ce parc urbain forme un espace de transition entre la ville et la campagne. Il donne accès à la coulée verte et au chemin de halage, ainsi qu’à la plaine sportive de la ville.

Parc de l'arbre sec. Crédits : Ville d'Auxerre

Parc de l'arbre sec. Crédits : Ville d'Auxerre

Parc de l'arbre sec. Crédits : Ville d'Auxerre

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !