En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

Balade au parc départemental des Lilas - Val-de-Marne - Vitry-sur-Seine (94)

Grand-mail-balade-Vitry-Parc-lilas-Val de Marne
Grand-mail-balade-Vitry-Parc-lilas-Val de Marne
Friche-balade-Vitry-Parc-Lilas-Val-de-Marne
Friche-balade-Vitry-Parc-Lilas-Val-de-Marne
Pâturage-balade-Vitry-Parc-Lilas-Val-de-Marne
Pâturage-balade-Vitry-Parc-Lilas-Val-de-Marne
Prairie-balade-Vitry-Parc-Lilas-Val-de-Marne
Prairie-balade-Vitry-Parc-Lilas-Val-de-Marne
Prairie-non-paturée-balade-Vitry-Parc-Lilas-Val-de-Marne.
Prairie-non-paturée-balade-Vitry-Parc-Lilas-Val-de-Marne.
Grand-mail-balade-Vitry-Parc-lilas-Val de Marne
Friche-balade-Vitry-Parc-Lilas-Val-de-Marne
Pâturage-balade-Vitry-Parc-Lilas-Val-de-Marne
Prairie-balade-Vitry-Parc-Lilas-Val-de-Marne
Prairie-non-paturée-balade-Vitry-Parc-Lilas-Val-de-Marne.

Description de la balade

Balade au Parc départemental des Lilas - Val-de-Marne - Vitry-sur-Seine (94)

Présentation

Un parc aux multiples facettes.
Le parc départemental des Lilas, situé en surplomb de la vallée de la Seine, sur la commune de Vitry-sur-Seine (94), offre près de 100 hectares de nature en ville. Entre plateau et vallée et entre ville et campagne, cette vaste étendue préservée se situe à seulement 5 kilomètres de Paris, dans une banlieue très urbanisée, à l’ouest du Département du Val-de-Marne. C’est aussi le plus grand Espace Naturel Sensible (ENS) du département, classé depuis 1990 !
Le paysage du parc des Lilas est caractérisé par les activités agricoles et maraîchères qui font l’originalité de ce lieu dédié à la détente des Val-de-Marnais. Vous serez étonné par votre promenade, avec l’application Ecobalade.

Nature

Le parc départemental des Lilas représente pour la trame verte et bleue, un enjeu de conservation de la biodiversité en milieu urbain. En effet, la diversité des milieux associée à une gestion durable des espaces, permet au parc de constituer un milieu de vie pour un grand nombre d’espèces faunistique et floristique. Si ces espèces sont principalement communes, quelques espèces patrimoniales trouvent au sein du parc les habitats nécessaires à leur cycle de vie.

Quatre habitats (2 ouverts et 2 fermés), se distinguent : des prairies mésophiles (sols fertiles et bien drainés) fauchées ou pâturées, des friches, des boisements, des haies (fruitiers et arbustes), sont favorables au développement de la biodiversité.
Cette diversité d’habitats naturels ou semi-naturels, constitue une mosaïque de milieux qui permet d’accueillir plusieurs espèces de plantes et d’animaux rares en Île-de-France. C’est pour ces raisons qu’il a été inscrit comme réservoir de biodiversité dans le SRCE : Schéma Régional de Cohérence Ecologique.
La grande surface du parc ainsi que la présence de prairies, haies champêtres, vergers, permettent d’avoir un site riche en criquets (orthoptères) et en papillons de jour, qui sont d’intérêt patrimonial pour le département du Val-de-Marne et pour la région île-de-France. Quant aux zones cultivées et aux espaces arborés, ils favorisent la présence d’oiseaux nicheurs et migrateurs et même de chauve-souris.

La Val-de-Marne a donc choisi pour cette Ecobalade les trois espèces phares suivantes :
Le Moineau friquet (oiseau)
La Decticelle carroyée (sauterelle)
La Mélitée du Plantain (papillon)

Patrimoine

Vous allez pouvoir découvrir lors d’une balade, sa roseraie (500 variétés – voir les points d'intérets sur la carte), sa collection de Lilas (231 variétes – voir les points d'intérets sur la carte), ses jardins familiaux, ses vergers d’arbres fruitiers (pommiers, poiriers, constitués d’espèces et de variétés anciennes d’Île-de-France), et le grand mail, promenade fleurie longeant un canal sec. Il y a même de nombreux pâturages avec des moutons, des chevaux, des chèvres et des ânes qui font la joie des enfants, ainsi que de grandes pelouses pour jouer et se défouler. 
Ce cadre champêtre n’offre pas de parcours imposé. Vous êtes libre de flâner comme vous le voulez. Vous pouvez retrouver de nombreuses informations sur l’histoire de ce parc dans la partie patrimoine de cette Ecobalade. 
Le patrimoine archéologique y est aussi riche. Le parc des Lilas était sans doute cultivé dès le Néolithique !  Le sol présente plusieurs couches culturelles (âge de fer, moyen-âge…). 

Information

Cette balade vous est offerte par le Conseil départemental du Val-de-Marne.

Le parc est non clos, il est ouvert toute l’année. Les entrées du parc se situent : rue Julian Grimau, avenue Lemerle Vetter et Paul Armangot. Si vous donnez à manger aux animaux, ne leur donnez que des fruits ou légumes et rien d’autre...
Information : téléphone du parc des Lilas : 06 07 15 99 76
Le parc est parcouru par d’autres sentiers du Plan Départemental d’itinéraires de promenade et de randonnées (PDIPR). Il y a un PR (petites randonnées) balisé en jaune et le GRP ceinture verte d’Île-de-France (Grande Randonnée de Pays) balisé en jaune et rouge. ​

C’est la 3ème Ecobalade de l’Île-de-France après celles de :
Paris Rive Gauche 
La Réserve Naturelle de la Bassée

Denivele: 
40 m

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 5 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Carrières et bâtiment de la Plâtrerie

Les 42 hectares du parc sont sous-minés par d’anciennes carrières de gypse situées à 50 m de profondeur. Elles ont été exploitées jusqu’à la seconde guerre mondiale environ, puis utilisées comme champignonnières jusqu’en 1964.

Ces carrières souterraines témoignent d’une activité qui a été importante dans l’histoire de la ville. L’histoire des plâtrières du Plateau de Vitry débute entre la fin du 14ème et le début du 15ème siècle, peu après le commencement d’une époque où la demande en matériaux de construction s’accroissait. Le bâtiment d’accueil du parc, appelé aussi « Platrerie Paupy » constitue aujourd’hui l’un des rares témoignage en surface de cette exploitation souterraine passée. Il est identifié dans les plans comme un des endroits d’où remontait le gypse en surface à l'aide d'un monte-charge.

Après acquisition par le Département dans les années 2000, il a été décidé de concerver cet ensemble architectural et d’y installer les équipes techniques du parc (accueil et gestion).

Bâtiment-d'accueil-du-Parc-des-Lilas-ancienne-Plâtrerie-crédit-cecile-veyrunes

Bâtiment-d'accueil-du-Parc-des-Lilas-ancienne-Plâtrerie-crédit-cecile-veyrunes

Prairies de fauche et de pâturage

Pour gérer les prairies et les friches du parc, le Département a opté pour une gestion écologique par éco-pâturage. Cette solution pérenne assure le respect de l'environnement, évite l'emploi des tondeuses tout en favorisant la biodiversité. Le parc des Lilas étant situé sur d'anciennes carrières de gypse, certaines de ces zones ne peuvent accueillir du public. Le pâturage permet également d’entretenir ces zones difficiles d’accès. Au total, ce sont près de 10 hectares qui sont mis à disposition des moutons, des chèvres, des chevaux et des ânes.

Pâturage - Crédit Département du Val de Marne

Pâturage - Crédit Département du Val de Marne

Pâturage - Greenhorse - Crédit Département du Val de Marne

Pâturage - Greenhorse - Crédit Département du Val de Marne

Pâturage Couleur Lilas - Crédit Département du Val de Marne

Pâturage Couleur Lilas - Crédit Département du Val de Marne

Les « collections » de rosiers, de Lilas, de fruitiers

Les actions mises en œuvre sur le parc départemental des Lilas s’attachent à la valorisation de l’identité horticole du site du plateau qui a su accueillir au fil des siècles des activités de production d’une grande variété. En référence à ce passé horticole, il a été créé :

-   des vergers plantés de pommiers et poiriers anciens

-   une roseraie d’agrément (500 variétés)

-   une plantation de lilas botaniques et horticoles (646 variétés sont cultivées à la Collection de rosiers - Crédit Département du Val de Marne

Collection de rosiers - Crédit Département du Val de Marne

Collection de lilas - Crédit Département du Val de Marne

Collection de lilas - Crédit Département du Val de Marne

Verger - Crédit Département du Val de Marne

Verger - Crédit Département du Val de Marne

Jardins familiaux

Depuis la création du parc, 85 parcelles de jardins familiaux ont été aménagées. Le parc compte aujourd’hui 175 parcelles de jardins représentant une surface de 3,6 hectares gérés par la Fédération Nationale des Jardins Familiaux et Collectifs.

Jardins familiaux - Crédit Département du Val de Marne

Jardins familiaux - Crédit Département du Val de Marne

Ancienne forcerie - Ancienne pépinière

L’ancienne exploitation Ponthieu constitue un témoin de l’identité horticole du plateau de Vitry-sur-Seine.

Le Département s’est engagé dans une démarche de valorisation de cette parcelle atypique plantée de grands arbres d’ornement, issus de l'abandon de l'ancienne pépinière, et composée de petites serres en briques qui accueillaient les anciennes forceries de lilas. La technique du forçage du lilas permettait d’obtenir des fleurs en hiver. Ce procédé sera à l’origine d’une véritable industrie exclusivement installée à Vitry-sur-Seine jusque dans les années 1970.

Les seuls témoins de cette histoire restent les serres à l’abandon et les lilas ensauvagés qui fleurissent à chaque printemps sur le plateau.

Ancienne forcerie - crédit département du Val-de-Marne

Ancienne forcerie - crédit département du Val-de-Marne

Ancienne forcerie - crédit département du Val-de-Marne

Ancienne forcerie - crédit département du Val-de-Marne

Ancienne forcerie - crédit département du Val-de-Marne

Ancienne forcerie - crédit département du Val-de-Marne

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !