En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

Balade du canyon d'Oppédette (84) - Partons à la découverte du milieu kartsique

Vue d'ensemble du canyon d'Oppédette (Crédits: Elian Gossiome)
Vue d'ensemble du canyon d'Oppédette (Crédits: Elian Gossiome)
Le belvédère sur son arche de pierre au point de départ du sentier (Crédits: Richard Gavaudan)
Le belvédère sur son arche de pierre au point de départ du sentier (Crédits: Richard Gavaudan)
Quelques passages un peu techniques heureusement bien équipés (crédit Elian Gossiome)
Quelques passages un peu techniques heureusement bien équipés (crédit Elian Gossiome)
Le fond des gorges en période d'étiage le lit presque à sec (Crédits: Elian Gossiome)
Le fond des gorges en période d'étiage le lit presque à sec (Crédits: Elian Gossiome)
Le village médiéval d'Oppédette garde l'entrée des gorges (Crédits: Elian Gossiome)
Le village médiéval d'Oppédette garde l'entrée des gorges (Crédits: Elian Gossiome)
Vue d'ensemble du canyon d'Oppédette (Crédits: Elian Gossiome)
Le belvédère sur son arche de pierre au point de départ du sentier (Crédits: Richard Gavaudan)
Quelques passages un peu techniques heureusement bien équipés (crédit Elian Gossiome)
Le fond des gorges en période d'étiage le lit presque à sec (Crédits: Elian Gossiome)
Le village médiéval d'Oppédette garde l'entrée des gorges (Crédits: Elian Gossiome)

Description de la balade

A la limite du Parc naturel régional du Lubéron, cette randonnée se trouve à une heure environ de Forcalquier, de Pertuis au sud et d'Avignon à l'ouest. Cette balade nature autour du Canyon d'Oppédette vous offre des paysages fantastiques et vertigineux. Vous pourrez observer une grande biodiversité ainsi que le gardien médiéval de l’entrée du vallon : le village d’Oppédette.

Le soulèvement de la montagne de Lure et des Monts de Vaucluse a entraîné, l'enfoncement du torrent du Calavon. Depuis, ce cours d’eau a creusé son lit dans une masse calcaire. Ainsi, il a donné naissance à une gorge profonde de 150m et de 2,5 km de long. La dissolution du calcaire par l'eau a créer de monumentales « marmites », de nombreuses cavités et canaux souterrains qui avalent une partie de l'eau pour la restituer plusieurs dizaines de kilomètres plus loin comme à Fontaine du Vaucluse.

Situé à la rencontre des Alpes et de la Méditerranée, ce territoire jouit d'un biotope à la fois montagnard et maritime. Les gorges jouent un véritable rôle de corridor écologique au sein du plateau du Vaucluse. Nous retrouvons des espèces rares et protégées comme le hibou grand-duc, le plus grand rapace nocturne d'Europe, le petit Rhinolophe, la Barbatelle, le Circaète Jean Le Blanc et le Pique-prune dont on a dit que c'était le seul insecte capable d'arrêter les bulldozers... En effet, sa présence a été à l'origine d'une interruption de la construction de l'autoroute Alençon-Le Mans entre 1996 et 2002. La flore aussi n'est pas en reste avec ses plantes endémiques (présente uniquement sur ce type d’habitat) comme l'Euphorbe à feuilles de graminées, la Julienne des rochers (Hespéris laciniata) ou la Dauphinelle fendue (Delphinium fissum).

Le départ de cette splendide randonnée s'effectue depuis le très beau village d'Oppédette (du latin oppidum qui signifie village fortifié). Nous rejoindrons le parking du belvédère sur un étroit promontoire, entouré de barrières et qui s’avance au-dessus des gorges. Ce belvédère présente des panneaux concernant la géologie et la biodiversité du site.

L’itinéraire commence à droite du promontoire. Il faut descendre un couloir en direction des gorges. Passer sous le promontoire qui forme une arche naturelle. L’itinéraire rejoint le fond du canyon en suivant un balisage jaune. Attention aux fausses pistes qui partent à droite au début de la descente. De nombreux passages sont sécurisés par des rampes. Au fond du canyon, on ne peut plus s’engager vers l’amont dans la partie la plus étroite. Les mesures de protections environnementales, permettent de conserver la faune dont la présence de hiboux grand-duc.

Traverser le Calavon (rivière) sur des blocs peu avant la fin du coude et suivre le chemin balisé en jaune, qui permet de remonter sur l’autre versant. Nous pénétrons alors dans un lieu de prédilection pour les chauves-souris dont on compte de nombreuses espèces. Un couloir raide amène jusqu’à une grotte-tunnel dans laquelle se trouve une échelle. Remontez-la et sortez sur une longue corniche aérienne. Cette portion en balcon offre de belles vues sur le canyon et sur le village d'Oppédette.

Le sentier redescend au bord du Calavon que l’on franchit par un gué, puis prendre le chemin évident qui remonte au village. On retourne au parking en passant près du cimetière.

La balade peut se terminer par un pique-nique au Saut du Moine qui est situé à 2,5km, permettant ainsi une petite baignade s’il y a de l’eau. De la mairie, descendre en contre bas du village par la route au Nord, au pont prendre la route en direction du camping de Valsaintes, le suivre sur environ 800m. Aux 2 bornes blanches doublées du panneau "virages sur 2 km", faire 80m et prendre le vaste chemin de terre à gauche en légère descente (marquage jaune) à suivre 10mn avant d’arriver à une falaise et des marmites remplies d’eau. Il est possible de s’y rendre en voiture et se garer à l’entrée de ce chemin.

Le Calavon est un cours d'eau à étiages c'est à dire qu'il peut être totalement sec ou présenter des crues violentes en cas de forte pluie, il faudra donc impérativement tenir compte de la météo avant de s'engager.

Pensez à apporter de l'eau, de bonnes chaussures et pour préserver ce paysage et sa richesse extraordinaire, ne marchez pas en dehors des sentiers balisés. Nous vous conseillons d’avoir la carte IGN du site: IGN Top 25 N° 3242OT (Région d’Apt – PNR du Lubéron).

Nous remercions Merge (Elian Gossiome) pour la création du contenu de cette Ecobalade.
Cette Ecobalade n’est pas encore disponible en version mobile. Nous attendons l’aval des acteurs locaux pour la finaliser.

Denivele: 
127m

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 5 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !