En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Tétras-lyre

Tetrao tetrix (Linnaeus, 1758)

Retour à la liste des espèces

Description

Le tétras-lyre, également appelé petit coq de bruyère, est un oiseau typique des Alpes et des régions nordiques. Cependant en France, ses effectifs sont en fort déclin et l’espèce est menacée.

Le mâle est facilement reconnaissable grâce à son plumage noir bleuté, sa queue en forme de lyre dont le dessous est blanc et son lobe rouge au-dessus de chaque œil. La femelle, avec sa coloration brune, est beaucoup plus terne, mais ceci lui permet de couver en sécurité. Le tétras-lyre a une taille d’environ 60 cm.

Cet oiseau fréquente les zones situées entre les forêts de conifères, les clairières, et les landes. C’est dans ces milieux qu’il trouve sa nourriture, se composant de feuilles, de baies, de bourgeons et de graines. C’est une espèce sédentaire. A l’approche du printemps, les retrouvailles sur les places de chant sont un moment primordial pour la reproduction de cette espèce. Si les animaux sont dérangés, l’accouplement ne peut avoir lieu.

En effet, le tetras est très sensible aux dérangements provoqués par les skieurs effectuant du hors piste. En effet l'hiver le tétras-lyre passe la plupart de son temps immobile, enfoui sous la neige, pour économiser son energie. Le passage d’un skieur ou surfeur provoque chez lui de la panique. Sa fuite entraine pour son fragile organisme une grande consommation d'énergie.  C'est pourquoi, amis riders, si vous skiez en hors-piste, respectez les espaces balisés et réservés pour la tranquilité des tétras-lyre.

 

 

 

Présence

Septembre

Visible ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec

Présence

A l'aube
Pas visible en ce moment
nom scientifique: 
Tetrao tetrix (Linnaeus, 1758)
Tétras-lyre (Crédits : Michael Sveikutis)
Tétras-lyre mâles (Crédits : Michael Sveikutis)
Tétras-lyre mâle (Crédits : Francesco Veronesi)
Tétras-lyre femelle
Description: 

<p>Le t&eacute;tras-lyre, &eacute;galement appel&eacute; petit coq de bruy&egrave;re, est un oiseau typique des Alpes et des r&eacute;gions nordiques. Cependant en France, ses effectifs sont en fort d&eacute;clin et l&rsquo;esp&egrave;ce est menac&eacute;e.</p>

<p>Le m&acirc;le est facilement reconnaissable gr&acirc;ce &agrave; son plumage noir bleut&eacute;, sa queue en forme de lyre dont le dessous est blanc et son lobe rouge au-dessus de chaque &oelig;il. La femelle, avec sa coloration brune, est beaucoup plus terne, mais ceci lui permet de couver en s&eacute;curit&eacute;. Le t&eacute;tras-lyre a une taille d&rsquo;environ 60 cm.</p>

<p>Cet oiseau fr&eacute;quente les zones situ&eacute;es entre les for&ecirc;ts de conif&egrave;res, les clairi&egrave;res, et les landes. C&rsquo;est dans ces milieux qu&rsquo;il trouve sa nourriture, se composant de feuilles, de baies, de bourgeons et de graines. C&rsquo;est une esp&egrave;ce s&eacute;dentaire. A&nbsp;l&rsquo;approche du printemps, les retrouvailles sur les places de chant sont un moment primordial pour la reproduction de cette esp&egrave;ce. Si les animaux sont d&eacute;rang&eacute;s, l&rsquo;accouplement ne peut avoir lieu.</p>

<p>En effet, le tetras&nbsp;est tr&egrave;s sensible aux&nbsp;d&eacute;rangements provoqu&eacute;s par les skieurs effectuant du&nbsp;hors piste. En effet l&#39;hiver le t&eacute;tras-lyre passe la plupart de son temps immobile, enfoui sous la neige, pour &eacute;conomiser son energie. Le passage d&rsquo;un skieur ou surfeur&nbsp;provoque chez lui de la&nbsp;panique. Sa&nbsp;fuite entraine pour son fragile organisme une grande consommation d&#39;&eacute;nergie. &nbsp;C&#39;est pourquoi, amis riders, si vous skiez en hors-piste, respectez les espaces balis&eacute;s et&nbsp;r&eacute;serv&eacute;s pour la tranquilit&eacute; des t&eacute;tras-lyre.</p>

<p>&nbsp;</p>

<p>&nbsp;</p>

<p>&nbsp;</p>

Groupe taxonomique: 
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Saison: 
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Visible: 
A l'aube

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !