En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Pigeon ramier

Columba palumbus (Linné, 1758)

Retour à la liste des espèces

Description

Avec ses marques blanches sur les ailes et sur le cou (demi-collier), l’oiseau bleu se reconnaît aisément, même de très loin. Son cousin, le pigeon colombin, est plus gris, plus petit et beaucoup moins commun. La forêt résonne de son frappé d’ailes et au printemps de son chant caractéristique : rouh-rou-rouh-rou-rou (répété 3 à 5 fois). Le pigeon ramier est un migrateur partiel, les vols sont observés à l’automne en France provenant de l’Europe du Nord ou d’Europe de l’Est. Les plus grands déplacements sont visibles partout dans le Sud-Ouest, surtout entre la Saint-Luc et la Toussaint. Plus au sud, sur les cols du Pays Basque, plus d’un million d’oiseaux sont parfois vus au cours d’une même journée ! Une partie de la population ne migre pas ou plus, elle reste présente toute l'année chez nous. La migration est un comportement que l'espèce a développé à une époque où le climat était beaucoup plus froid. Mais les individus se sédentarisent. Le Pigeon ramier est aussi présent en ville. L’oiseau est vénéré dans le Sud-Ouest, où il prend le nom de palombe. La chasse traditionnelle au sein des Landes de Gascogne se pratique dans des palombières, cabanes camouflées en sous-bois entre pinèdes et chênaies. Elles sont associées à un dédale de longs tunnels de fougères et de bruyères où le chasseur se dissimule pour actionner des filets au sol après y avoir attiré les oiseaux sauvages à l’aide d’appelants. Si vous n’y êtes pas directement invités par les locaux, vous pourrez visiter des palombières pédagogiques à l’Ecomusée de Marquèze (Landes) ou à Louchats (Gironde).

Présence

Septembre

Visible ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec

Présence

En journée
Pas visible en ce moment
nom scientifique: 
Columba palumbus (Linné, 1758)
Pigeon ramier
Pigeon ramier
Pigeon ramier
Pigeon ramier (crédit : Laurent Jégou - Flickr)
Pigeon ramier (Crédits : Cédric Seguin - Natural Solutions)
Pigeon ramier
Description: 

Avec ses marques blanches sur les ailes et sur le cou (demi-collier), l’oiseau bleu se reconnaît aisément, même de très loin. Son cousin, le pigeon colombin, est plus gris, plus petit et beaucoup moins commun. La forêt résonne de son frappé d’ailes et au printemps de son chant caractéristique : rouh-rou-rouh-rou-rou (répété 3 à 5 fois).
Le pigeon ramier est un migrateur partiel, les vols sont observés à l’automne en France provenant de l’Europe du Nord ou d’Europe de l’Est. Les plus grands déplacements sont visibles partout dans le Sud-Ouest, surtout entre la Saint-Luc et la Toussaint. Plus au sud, sur les cols du Pays Basque, plus d’un million d’oiseaux sont parfois vus au cours d’une même journée ! Une partie de la population ne migre pas ou plus, elle reste présente toute l'année chez nous. La migration est un comportement que l'espèce a développé à une époque où le climat était beaucoup plus froid. Mais les individus se sédentarisent. Le Pigeon ramier est aussi présent en ville.
L’oiseau est vénéré dans le Sud-Ouest, où il prend le nom de palombe. La chasse traditionnelle au sein des Landes de Gascogne se pratique dans des palombières, cabanes camouflées en sous-bois entre pinèdes et chênaies. Elles sont associées à un dédale de longs tunnels de fougères et de bruyères où le chasseur se dissimule pour actionner des filets au sol après y avoir attiré les oiseaux sauvages à l’aide d’appelants. Si vous n’y êtes pas directement invités par les locaux, vous pourrez visiter des palombières pédagogiques à l’Ecomusée de Marquèze (Landes) ou à Louchats (Gironde).

Groupe taxonomique: 
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Saison: 
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Visible: 
En journée

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !