En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Paruline des ruisseaux

Parkesia noveboracensis, Gmelin 1789

Retour à la liste des espèces

Description

Elle a le dos, les ailes et la queue de couleur brun-olive. Le reste du corps est blanc jaunâtre avec des stries brun foncé. Un long sourcil blanc chamoisé très net s’étend presque jusqu’à la nuque. Les deux sexes sont semblables. Elle hoche le bas du corps de haut en bas presque continuellement. Elle se nourrit principalement sur le sol, et patauge dans des eaux peu profondes. Les parulines des ruisseaux préfèrent nicher en sous-bois et très souvent dans les racines d’un arbre tombé. Son chant fort et sonore est utile au mâle pour attirer les prédateurs loin du nid. Il lui sert aussi à délimiter son territoire de reproduction comme pour beaucoup d’espèces. Cette paruline présente est très commune dans nos îles et on observe sa reproduction régulièrement. (Taille : 15 cm).

Présence

Septembre

Pas visible ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec

Présence

Jour & Nuit
Pas visible en ce moment
nom scientifique: 
Parkesia noveboracensis, Gmelin 1789
code inpn espece: 
626165
Paruline des ruisseaux. Crédits : Saint-Pierre-et-Miquelon
Paruline des ruisseaux. Crédits : Saint-Pierre-et-Miquelon
Paruline des ruisseaux. Crédits : Saint-Pierre-et-Miquelon
Paruline des ruisseaux. Crédits : Saint-Pierre-et-Miquelon
Description: 

<p class="align-justify">Elle a le dos, les ailes et la queue de couleur brun-olive. Le reste du corps est blanc jaun&acirc;tre avec des stries brun fonc&eacute;. Un long sourcil blanc chamois&eacute; tr&egrave;s net s&rsquo;&eacute;tend presque jusqu&rsquo;&agrave; la nuque. Les deux sexes sont semblables. Elle hoche le bas du corps de haut en bas presque continuellement. Elle se nourrit principalement sur le sol, et patauge dans des eaux peu profondes. Les parulines des ruisseaux pr&eacute;f&egrave;rent nicher en sous-bois et tr&egrave;s souvent dans les racines d&rsquo;un arbre tomb&eacute;. Son chant fort et sonore est utile au m&acirc;le pour attirer les pr&eacute;dateurs loin du nid. Il lui sert aussi &agrave; d&eacute;limiter son territoire de reproduction comme pour beaucoup d&rsquo;esp&egrave;ces. Cette paruline pr&eacute;sente est tr&egrave;s commune dans nos &icirc;les et on observe sa reproduction r&eacute;guli&egrave;rement. (Taille : 15 cm).</p>

Groupe taxonomique: 
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Statut Protection: 
Saison: 
Mai
Juin
Juillet
Août
Visible: 
A l'aube
En journée
Au crépuscule
La nuit

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !