En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Guillemot de Troïl

Uria aalge (Pontopiddan, 1763)

Retour à la liste des espèces

Description

Le guillemot de Troïl est l’une des trois espèces de pingouin vivant en Bretagne, et nulle part ailleurs en France.  Il vit généralement à quelques dizaines de kilomètres en mer, mais au moment de la reproduction il se rapproche des côtes afin de nicher sur des falaises escarpées. Il mesure 43 cm, pour une envergure de 64 à 71 cm. Il pèse entre 850 et 1130 grammes et peut vivre entre 25 à 30 ans.
Cet oiseau marin se nourrit exclusivement de poissons, notamment de lançon ou de sprat, qu’il pêche jusqu’à plusieurs dizaines de mètres de profondeur.

La saison de reproduction a lieu d’avril à juin.. Cet oiseau ne construit pas de nid, il délimite un territoire qu’il défend ardemment entre les roches et les herbes. La femelle pond un seul œuf, en forme de cône pour ne pas rouler sur les parois rocheuses. Lorsque le jeune  est apte à quitter la falaise, il est escorté par le mâle en mer, où il achèvera son développement.

On peut le confondre avec le pingouin torda, mais le guillemot de Troïl est légèrement plus grand. De plus, autre critère de reconnaissance, son bec est beaucoup plus long et fin, sans bandes blanches. Il ne reste malheureusement que trois colonies de guillemot en France, au cap Fréhel, aux Sept-Îles et au cap Sizun.

Présence

Octobre

Pas visible ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec

Présence

A l'aube
En journée
Crépuscule
Pas visible en ce moment
nom scientifique: 
Uria aalge (Pontopiddan, 1763)
Guillemot de troïl (Crédits: Smudge 9000 - flickr)
Guillemot de troïl (Crédits: Smudge 9000 - flickr)
Guillemot de troïl (Crédits: Ron Knight - flickr)
Guillemot de troïl (Crédits: Infrid Taylar - flickr)
Guillemot de troïl (Crédits: Stefan Berndtsson - flickr)
Guillemot de troïl (Crédits: Larry Miller - flickr)
Description: 

<p>Le guillemot de Tro&iuml;l est l&rsquo;une des trois esp&egrave;ces de pingouin vivant en Bretagne, et nulle part ailleurs en France. &nbsp;Il vit g&eacute;n&eacute;ralement &agrave; quelques dizaines de kilom&egrave;tres en mer, mais au moment de la reproduction il se rapproche des c&ocirc;tes afin de nicher sur des falaises escarp&eacute;es. Il mesure 43 cm, pour une envergure de 64 &agrave; 71 cm. Il p&egrave;se entre 850 et 1130 grammes et peut vivre entre 25 &agrave; 30 ans.<br />
Cet oiseau marin se nourrit exclusivement de poissons, notamment de lan&ccedil;on ou de sprat, qu&rsquo;il p&ecirc;che jusqu&rsquo;&agrave; plusieurs dizaines de m&egrave;tres de profondeur.</p>

<p>La saison de reproduction a lieu d&rsquo;avril &agrave; juin.. Cet oiseau ne construit pas de nid, il d&eacute;limite un territoire qu&rsquo;il d&eacute;fend ardemment entre les roches et les herbes. La femelle pond un seul &oelig;uf, en forme de c&ocirc;ne pour ne pas rouler sur les parois rocheuses. Lorsque le jeune&nbsp; est apte &agrave; quitter la falaise, il est escort&eacute; par le m&acirc;le en mer, o&ugrave; il ach&egrave;vera son d&eacute;veloppement.</p>

<p>On peut le confondre avec le <a href="http://www.ecobalade.fr/espece/pingouin-torda-petit-pingouin">pingouin torda</a>, mais le guillemot de Tro&iuml;l est l&eacute;g&egrave;rement plus grand. De plus, autre crit&egrave;re de reconnaissance, son bec est beaucoup plus long et fin, sans bandes blanches. Il ne reste malheureusement que trois colonies de guillemot en France, au cap Fr&eacute;hel, aux Sept-&Icirc;les et au cap Sizun.</p>

Groupe taxonomique: 
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Statut Protection: 
code inpn espece: 
3379
Saison: 
Juin
Juillet
Août
Septembre
Visible: 
A l'aube
En journée
Au crépuscule

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 5 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !