En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Courlis cendré

Numenius arquata (Linné, 1758)

Retour à la liste des espèces

Description

Le Courlis cendré est le plus grand limicole que l'on peut apercevoir en France avec une longueur de 57 cm et une envergure de 100 cm. Il a une espérance de vie de 30 ans.

On le reconnait facilement grâce à son long bec recourbé vers le bas, gris rose, pouvant atteindre jusquà 2 fois et demi la taille de sa tête. La longueur du bec varie entre 10 et 15 cm de long, c'est la femelle qui possède le plus grand bec.

Son plumage est strié de marron, de gris et de beige et est plus clair en dessous. Son croupion est blanc et ses longues pattes sont grises.

Il niche dans les tourbières et prairies humides et en hiver il fréquente les zones côtières, les vasières, les prairies et les champs. A marée haute, il peut se réunir par centaines sur des "sites de stationnements".

Son régime alimentaire est varié. Son long bec arqué est très bien adapté pour fouiller les galeries sinueuses des vers de vase. Il peut manger des crustacés, des mollusques, des petits poissons, des insectes mais aussi des petits oiseaux, des micromammifères et des reptiles. Le courlis cendré niche 1 fois par an sur une période qui s'étend de mars à août.

Le Courlis cendré a un statut de protection en tant qu'espèce vulnérable. En effet, le drainage et le labourage des prairies humides (propices à sa nidification), réduisent énormément le nombre d'habitats potentiels pour cet oiseau.

Son cri est mélancolique et flûté.  En vol, un V blanc est visible sur le bas du dos du Courlis cendré.

Attention à ne pas confondre le Courlis cendré avec le Courlis corlieu qui est plus petit.

Présence

Septembre

Visible ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec

Présence

A l'aube
En journée
Crépuscule
Visible en ce moment
nom scientifique: 
Numenius arquata (Linné, 1758)
Courlis cendré (Jason Thompson)
Courlis cendré (Jason Thompson)
Courlis cendré (Ferran Pestaña - flickr)
Courlis cendré (Koshy Koshy - flickr)
Courlis cendré (Michele Lamberti)
Description: 

<p>Le Courlis cendr&eacute; est le plus grand limicole que l&#39;on peut apercevoir en France avec une longueur de 57 cm et une envergure de 100 cm. Il a une esp&eacute;rance de vie de 30 ans.</p>

<p>On le reconnait facilement gr&acirc;ce &agrave; son long bec recourb&eacute; vers le bas, gris rose, pouvant atteindre jusqu&agrave; 2 fois et demi&nbsp;la taille de sa t&ecirc;te. La longueur du bec varie entre&nbsp;10 et 15 cm de long, c&#39;est la femelle qui poss&egrave;de le plus grand bec.</p>

<p>Son plumage est stri&eacute; de marron, de gris et de beige et est plus clair en dessous. Son croupion est blanc et ses longues pattes sont grises.</p>

<p>Il niche dans les tourbi&egrave;res et prairies humides et en hiver il fr&eacute;quente les zones c&ocirc;ti&egrave;res, les vasi&egrave;res, les prairies et les champs. A mar&eacute;e haute, il peut se r&eacute;unir par centaines sur des &quot;sites de stationnements&quot;.</p>

<p>Son r&eacute;gime alimentaire est vari&eacute;. Son long bec arqu&eacute; est tr&egrave;s bien adapt&eacute; pour fouiller les galeries sinueuses des vers de&nbsp;vase.&nbsp;Il peut manger des crustac&eacute;s, des mollusques, des petits poissons, des insectes mais aussi des petits oiseaux, des micromammif&egrave;res et des reptiles. Le courlis cendr&eacute; niche 1 fois par an sur une p&eacute;riode qui s&#39;&eacute;tend de mars &agrave; ao&ucirc;t.</p>

<p>Le Courlis cendr&eacute; a un statut de protection en tant qu&#39;esp&egrave;ce vuln&eacute;rable. En effet, le drainage et le labourage des prairies humides (propices &agrave; sa nidification), r&eacute;duisent &eacute;norm&eacute;ment le nombre d&#39;habitats potentiels pour cet oiseau.</p>

<p>Son cri est&nbsp;m&eacute;lancolique et fl&ucirc;t&eacute;. &nbsp;En vol, un V blanc est visible&nbsp;sur le bas du dos du Courlis cendr&eacute;.</p>

<p>Attention &agrave; ne pas confondre le Courlis cendr&eacute; avec le <a href="http://www.ecobalade.fr/espece/courlis-corlieu-0">Courlis corlieu</a> qui est plus petit.</p>

Groupe taxonomique: 
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Statut Protection: 
Saison: 
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Visible: 
A l'aube
En journée
Au crépuscule

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !