En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Chenille processionnaire du pin

Thaumetopoea pityocampa (Denis & Schiffermüller, 1775)

Retour à la liste des espèces

Description

Attention ! Très urticante, elle peut provoquer des allergies aux hommes et aux animaux (chats, chiens...). De petite taille (4 cm), la chenille processionnaire du pin vit en colonie en hiver dans des cocons construits à la cime des pins. Les chenilles confectionnent ce cocon à l'automne. Les essences le plus souvent attaquées sont les pins noirs d'Autriche et les pins laricio. Les chenilles affaiblissent alors le pin qu'elles ont colonisé en mangeant les aiguilles. Le pin du fait de son affaiblissement peut être contaminé par des parasytes et des bactéries. En effet, son écorce est abîmée et les bactéries peuvent s'y infiltrer. Au printemps, les chenilles redescendent au sol, elles entament une procession à la file indienne pour s'enterrer dans la terre. Elles forment leurs chrysalides et attendent le meilleur moment entre juin et août pour se transformer en papillon et sortir de terre.

A savoir  : ces chenilles donnent des papillons de nuit qui ne vivent qu'une nuit ! Ils doivent, trouver une femelle ou un mâle, s'accoupler et pondre en une seule courte nuit d'été. Les oeufs donneront de nouvelles chenilles qui iront rapidement créer leur cocon perché dans un pin.
.

Présence

Décembre

Pas visible ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec

Présence

A l'aube
En journée
Pas visible en ce moment
nom scientifique: 
Thaumetopoea pityocampa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Chenille processionnaire (Crédits : Sabine Meneut)
Chenille processionnaire (Crédits : Sabine Meneut)
Chenille processionnaire (Crédits : Sabine Meneut)
Chenille processionnaire (Crédits : Sabine Meneut)
Description: 

<p>Attention ! Tr&egrave;s urticante, elle peut provoquer des allergies aux hommes et aux animaux (chats, chiens...). De petite taille (4 cm), la chenille processionnaire du pin vit en colonie en hiver dans des cocons construits &agrave; la cime des pins. Les chenilles confectionnent ce cocon &agrave; l&#39;automne.&nbsp;Les essences le plus souvent attaqu&eacute;es sont les pins noirs d&#39;Autriche et les pins laricio. Les chenilles affaiblissent alors le pin qu&#39;elles ont colonis&eacute;&nbsp;en mangeant les aiguilles. Le pin du fait de son affaiblissement&nbsp;peut &ecirc;tre contamin&eacute; par des parasytes et des bact&eacute;ries. En effet, son &eacute;corce est ab&icirc;m&eacute;e et les bact&eacute;ries peuvent s&#39;y infiltrer. Au printemps, les chenilles redescendent au sol, elles entament une procession &agrave; la file indienne pour s&#39;enterrer dans la terre. Elles forment leurs chrysalides&nbsp;et attendent le meilleur moment entre&nbsp;juin et&nbsp;ao&ucirc;t pour se transformer en papillon et sortir de terre.</p>

<p>A savoir &nbsp;: ces chenilles donnent des papillons de nuit qui ne vivent&nbsp;qu&#39;une nuit ! Ils doivent, trouver une femelle ou un m&acirc;le, s&#39;accoupler et pondre en une seule courte nuit d&#39;&eacute;t&eacute;. Les oeufs donneront de nouvelles chenilles qui iront rapidement cr&eacute;er leur cocon perch&eacute; dans un pin.<br />
.</p>

Groupe taxonomique: 
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Saison: 
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Visible: 
A l'aube
En journée

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 5 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !