En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Chêne sessile, chêne rouvre

Quercus petraea (Liebl., 1784)

Retour à la liste des espèces

Description

Le chêne sessile ou chêne rouvre est arbre caduc (perte des feuilles chaque année). Il ressemble énormément au chêne pédonculé. On les différencie par de nombreux critères. Le chêne sessille n’a pas de pédoncule entre la branche et ses glands, qui sont regroupés en amas. Il a des feuilles nettement pétiolées (pétiole = queue de la feuille). Sur une branche ses feuilles sont réparties uniformément à l’horizontale, contrairement au chêne pédonculé dont les feuilles sont orientées en tous sens et agglomérées en paquets. Le bois jaune brun clair est dur et dense. C'est un arbre typiquement européen. Il n'a pas été importé d'un autre continent. C’est une espèce monoïque. Elle possède des fleurs mâles (longs chatons à la base de rameaux) et femelles (pistils rouges à l'extrémité des rameaux). Elles donnent les fameux glands tant appréciés des sangliers et geais. Le chêne sessile aime les climats océaniques, humides aux sols siliceux (sableux) ou calcaires. L’apport d’eau doit être régulier. Il supporte des sécheresses peu prononcées. Les glands ont été utilisés par l'homme depuis des millénaires et toujours en période de disette. La farine de glands écorcés, broyés et cuits à plusieurs eaux donne une purée qui peut s'utiliser immédiatement en plat salé !

Les indices pour le reconnaître

pictogramme de feuilles OvaleOvale
pictogramme de feuilles lobéeLobée
pictogramme de fruit autreCrénelé
pictogramme de fleur BlancheAlternée
pictogramme de fleur BlancheGland
pictogramme de fleur JauneJaune
pictogramme de fleur JauneVert

Période de floraison

Juillet

Pas en fleur ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec
nom scientifique: 
Quercus petraea (Liebl., 1784)
Description: 

Le chêne sessile ou chêne rouvre est arbre caduc (perte des feuilles chaque année). Il ressemble énormément au chêne pédonculé. On les différencie par de nombreux critères. Le chêne sessille n’a pas de pédoncule entre la branche et ses glands, qui sont regroupés en amas. Il a des feuilles nettement pétiolées (pétiole = queue de la feuille). Sur une branche ses feuilles sont réparties uniformément à l’horizontale, contrairement au chêne pédonculé dont les feuilles sont orientées en tous sens et agglomérées en paquets. Le bois jaune brun clair est dur et dense.
C'est un arbre typiquement européen. Il n'a pas été importé d'un autre continent. C’est une espèce monoïque. Elle possède des fleurs mâles (longs chatons à la base de rameaux) et femelles (pistils rouges à l'extrémité des rameaux). Elles donnent les fameux glands tant appréciés des sangliers et geais. Le chêne sessile aime les climats océaniques, humides aux sols siliceux (sableux) ou calcaires. L’apport d’eau doit être régulier. Il supporte des sécheresses peu prononcées.
Les glands ont été utilisés par l'homme depuis des millénaires et toujours en période de disette. La farine de glands écorcés, broyés et cuits à plusieurs eaux donne une purée qui peut s'utiliser immédiatement en plat salé !

Groupe taxonomique: 
Critères: 
1.3-Ovale
1.6-Lobée
2.4-Crénelé
3.1-Alternée
4.1-Gland
5.2-Jaune
5.3-Vert
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Saison: 
Avril
Mai

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !