En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Bruant des prés

Passerculus sandwichensis, Gmelin 1789

Retour à la liste des espèces

Description

Les traits les plus caractéristiques sont les sourcils jaunes, et les pattes rose chair. Le jaune sur les sourcils varie, il peut être très clair et indistinct chez certaines populations. La calotte rayée montre bien la bande médiane blanchâtre. Les deux sexes sont semblables. Quand il est dérangé par les humains, le bruant des prés effectue un vol court juste pour s’éloigner et plonger dans l’herbe pour se cacher à la vue des intrus. Le nid, construit par la femelle, est situé sur le sol, habituellement caché entre les herbes. Il se nourrit plutôt d’insectes mais aussi de graines. Ce bruant très commun dans l’archipel arrive dès la fin avril. Les individus nicheurs s’installent et égayent nos landes et nos marais par leur chant résonnant.

Présence

Juin

Visible ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec

Présence

Jour & Nuit
Visible en ce moment
nom scientifique: 
Passerculus sandwichensis, Gmelin 1789
code inpn espece: 
442185
Bruant des prés. Crédits : Saint-Pierre-et-Miquelon
Bruant des prés. Crédits : Saint-Pierre-et-Miquelon
Bruant des prés. Crédits : Saint-Pierre-et-Miquelon
Bruant des prés. Crédits : Saint-Pierre-et-Miquelon
Description: 

<p class="align-justify" style="margin-bottom: 0cm">Les traits les plus caract&eacute;ristiques sont les sourcils jaunes, et les pattes rose chair. Le jaune sur les sourcils varie, il peut &ecirc;tre tr&egrave;s clair et indistinct chez certaines populations. La calotte ray&eacute;e montre bien la bande m&eacute;diane blanch&acirc;tre. Les deux sexes sont semblables. Quand il est d&eacute;rang&eacute; par les humains, le bruant des pr&eacute;s effectue un vol court juste pour s&rsquo;&eacute;loigner et plonger dans l&rsquo;herbe pour se cacher &agrave; la vue des intrus. Le nid, construit par la femelle, est situ&eacute; sur le sol, habituellement cach&eacute; entre les herbes. Il se nourrit plut&ocirc;t d&rsquo;insectes mais aussi de graines. Ce bruant tr&egrave;s commun dans l&rsquo;archipel arrive d&egrave;s la fin avril. Les individus nicheurs s&rsquo;installent et &eacute;gayent nos landes et nos marais par leur chant r&eacute;sonnant.</p>

Groupe taxonomique: 
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Statut Protection: 
Saison: 
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Visible: 
A l'aube
En journée
Au crépuscule
La nuit

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !