En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

Balade de Cheval-Blanc (84) - Les gorges de Régalon

L'entrée des Gorges du Régalon (Crédits photos: Cyril Gautreau - NS)
L'entrée des Gorges du Régalon (Crédits photos: Cyril Gautreau - NS)
Au coeur des Gorges du Régalon, ici très etroites et profondes, un veritable canyon. (Crédits photos: Cyril Gautreau - NS)
Au coeur des Gorges du Régalon, ici très etroites et profondes, un veritable canyon. (Crédits photos: Cyril Gautreau - NS)
En-haut-des-Gorges-de-Regalon-crédit-Philip-larson
En-haut-des-Gorges-de-Regalon-crédit-Philip-larson
Faucon crécerelle observable sur la balade (Crédits Photos: Bernard  Stam - Flickr)
Faucon crécerelle observable sur la balade (Crédits Photos: Bernard Stam - Flickr)
Parcours très encaissé mais riche en végétation (Crédits photos: Elian Gossiome)
Parcours très encaissé mais riche en végétation (Crédits photos: Elian Gossiome)
L'entrée des Gorges du Régalon (Crédits photos: Cyril Gautreau - NS)
Au coeur des Gorges du Régalon, ici très etroites et profondes, un veritable canyon. (Crédits photos: Cyril Gautreau - NS)
En-haut-des-Gorges-de-Regalon-crédit-Philip-larson
Faucon crécerelle observable sur la balade (Crédits Photos: Bernard  Stam - Flickr)
Parcours très encaissé mais riche en végétation (Crédits photos: Elian Gossiome)

Description de la balade

Les gorges du Régalon, forme une balade nature au cœur du Parc Naturel Régional du Luberon. Lors de cette randonnée, vous pourrez y découvrir les nombreuses richesses en flore, faune et même pédologiques. Celles-ci sont protégées par une réserve biologique et une réserve naturelle géologique. Cet environnement préservé est un lieu idéal pour une rando. Il se trouve à quelques kilomètres à l'Ouest de Cavaillon et d'Avignon et à quelques minutes d'Apt à l'Est.

Impressionnant par la profondeur de son canyon et l'étroitesse de ses gorges taillées, cet espace naturel offre à tous les curieux la possibilité de faire un voyage dans le temps. Cela a débuté il y a quelque 6 millions d'années, la force des torrents lors de l'effondrement de la Méditerranée a permis l’érosion des roches. Un million d'années plus tard, les eaux marine remontaient pour envahir les grottes. Ces dernières en portent encore les traces. Effectivement, il est possible d’observer une curiosité géologique rarissime, le sable marin.
Nous vous rappelons que ces milieux naturels sont fragiles, prenez en pleins les yeux, mais lors de votre randonnée, évitez de sortir des sentiers pour limiter la dégradation.

Le circuit peut être pratiqué en toutes saisons. Malgré une très faible pénétration de lumière, les gorges abritent une incroyable diversité de flore aux dimensions spectaculaires : figuiers, lierres arborescents, campanules des murailles, sureaux et fougères s'accrochant aux parois presque lisses et verticales de la roche calcaire. Les lichens sont une des espèces phares de cette balade nature. Vous les retrouverez sur toutes les roches. Le printemps reste la période la plus favorable à l'observation des fleurs, notamment celles des garrigues.

A la sortie des gorges du Régalon, prendre à gauche à la borne de pierre carrée et suivre un moment le GR6-GR97 (marquage rouge-blanc) puis, suivre la piste jusqu’à arriver au Vallon de la Galère (panneau Régalon/4,8km), quitter alors le GR à gauche après la citerne et suivre le balisage jaune jusqu'à la ferme des Mayorques, reconnaissable à ses enclos à moutons. Nous vous recommandons pendant votre randonnée une halte casse-croûte à l'ombre des remarquables érables de Montpellier. La suite de cette balade nature sera en plein soleil.

Le sud du Luberon est de loin le secteur qui abrite les rapaces les plus intéressants: dont l'emblématique aigles de Bonelli dernier couple du Vaucluse, plusieurs couples de vautours percnoptères (d'avril à août), hiboux Grands-ducs... ils nichent tous à proximité et votre patience a de bonnes chances d'être récompensée. Même tard en saison, grand corbeau, faucon crécerelle, monticole bleu et tichodrome échelette peuvent être observés en milieu rupestre. Le plateau de la Crau des Mayorques, nous permettra également de découvrir l’activité agro-pastorale de l’homme sur cette partie du Lubéron.

Occupé jusqu'aux années 1950, le PNR du Luberon a assuré la restauration de cette ferme. Ainsi, elle reprend vie et dirige son utilisation vers trois fonctions: lieu d'étude et d'accueil sous le préau, bergerie et arboriculture avec le maintien d'anciens abricotiers menacés de disparition. Ce lieu est placé sous la protection du public, nous en profitons et nous recommandons à tous de le respecter. Vous y découvrirez, entre autres, comment l'action de l'homme peut parfois favoriser la biodiversité.

Après un passage plein sud au travers d'une chicane, nous traversons la crau (espace pierreux en occitant souvent pâturé par les ovins). En suivant les cairns, ils nous conduisent jusqu'au bord du plateau où nous attend une des plus surprenantes vues aériennes de la vallée de la Durance. Ce superbe panorama vous offre une vue imprenable de la chaîne des Côtes, à la montagne Sainte-Victoire jusqu'aux Alpilles. Enfin, vous entamerez une descente rapide vers notre point de départ à travers les pins d'Alep et par un sentier parfois tracé sur le rocher.

Attention, vous êtes dans un site naturel qui, à ce titre, présente des risques. Aucune intervention humaine portant sur la sécurité n'est réalisée pour lui conserver son aspect sauvage. Par ailleurs, un arrêté préfectoral peut limiter l'accès en raison d'éboulements mais aussi pour les risques incendies, aussi les règles ci-après s'avèrent indispensables à respecter.

En raison des contraintes particulières du site, il est impératif de ne pas se balader dans les gorges en cas de pluie ou de présence d'eaux dans le ruisseau. Le parcours est difficile avec de nombreux ressauts rocheux nécessitant l'usage des mains, la roche est usée et glissante. Une randonnée dans les gorges est déconseillée aux jeunes enfants, aux personnes ayant des difficultés à se mouvoir ou qui sont mal chaussés. Pour une durée de 2 heures, vous pouvez également réaliser un simple aller-retour par les gorges.

Pensez également à apporter de l'eau, de bonnes chaussures et pour préserver ce paysage et sa richesse extraordinaire, ne marchez pas en dehors des sentiers balisés. Enfin, nous vous conseillons d'avoir la carte IGN du site (IGN Top 25 N°3142OT de Cavaillon, Fontaine de Vaucluse - PNR du Luberon).

Nous remercions Merge (Elian Gossiome) pour la création du contenu de cette Ecobalade.
Cette Ecobalade n’est pas encore disponible en version mobile. Nous attendons l’aval des acteurs locaux pour la finaliser.

Denivele: 
203m

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 5 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !